/Comment devenir un vampire
comment-devenir-un-vampire

Comment devenir un vampire

Qui ne connaît pas les vampires quand on est amateur de film d’horreur d’antan ? Le vampire fait partie des créatures légendaires ayant pour origine différentes traditions mythologies anciennes. Presque toutes les cultures dans le monde évoquent l’existence du vampire. Il s’agit d’une sorte de revenant très reconnu comme étant le suceur de sang.

Historique d’un vampire

Selon les superstitions habituelles, le vampire est un mort-vivant qui s’alimente du sang des vivants pour puiser sa force vitale, et ses victimes se transforment par la suite des vampires. Ce personnage est très célèbre au début du XVIIIème siècle en Europe. En 1725, il est apparu dans les légendes de Peter Plogojowitz et d’Arnold Paole. Ce sont des militaires autrichiens qui sont transformés en vampire après leur mort durant le conflit entre l’Empire d’Autriche et l’Empire ottoman. Ils viennent hanter le village de Medvegia et Kisiljevo.

En fait, un vampire est imaginé comme revenants en linceul et en corps, à la différence des revenants immatériels comme les fantômes ou stryges, il débarque pour visiter leurs proches et entraîne la mort et la peine, en savoir plus.

Le vampire est devenu plus modernisé depuis 1819 avec la publication du libre de John Polidori intitulé « The Vampyre ». Et la célébrité du personnage est rehaussé avec l’apparition de l’ouvrage de Stoker 1897 « Dracula ». Ce dernier est encore très populaire même actuellement et devenu une figure incontournable dans le monde du cinéma, de la littérature, des animations, des bandes dessinées et aussi des jeux vidéo. Un vampire se caractérise par le changement interne, sa longue canine qui sert à mordre ses victimes. Une fois que ces dernières soient piquées, elles vont sentir une douleur immense puis leur dent s’allongent à leur tour et les couleurs de leurs yeux changent aussi.

devenir-un-vampir

D’où vient le vampire ?

Pour devenir un vampire, il existe plusieurs moyens qui varient d’une tradition à une autre. Selon les rites slaves et chinois, lorsqu’un corps est enjambé par un animal, notamment un chien ou un chat, ou s’il est blessé et qu’on ne lui attribue pas le traitement à l’eau bouillante, il se transforme en un mort vivant. Pour les russes, une personne mordue par un vampire est devenue un vampire. Il est considéré comme des anciens sorciers ou des personnes qui se rebellent contre l’église orthodoxe.

Dans d’autres endroits, leur culture définit que le concept de vampire est une sorte de malédiction et le personnage touché peut choisir quelqu’un à qui il souhaiterait transmettre le blasphème en le mordant. Généralement donc, dans la culture populaire, le vampirisme passe par l’intermédiaire d’un échange de sang. Selon les dire, à 99 %, il se fait par morsure, dans la majorité des cas par une histoire d’amour. Il se peut que les vampires pensent à leurs amoureux décédés et ils souhaitent les faire revenir en transformant les corps également en des suceurs de sang pour vivre l’amour éternel. Plus rarement, un échange accidentel du sang permet la transformation du vampire.

Il est aussi possible que les deux parents sont déjà des vampires et leurs enfants en deviennent à leur tour.